Epurateurs de condensats pour circuit d'air comprimé

Il est interdit de rejeter à l'égout ou dans la nature les condensats d'air comprimé huileux sans épuration préalable. A cette fin, les épurateurs de condensats permettent de se conformer aux normes actuelles de traitement des condensats de circuits d'air comprimé

Respect de la loi et de l'environnement

Un réseau d’air comprimé, ayant pour origine un compresseur lubrifié, génère des condensats nocifs pour l’environnement. Ces condensats ne peuvent être éliminés sans traitement préalable car ils contiennent des particules d’huile non biodégradables qui peuvent polluer la flore et la faune. Des concentrati...

Respect de la loi et de l'environnement

Un réseau d’air comprimé, ayant pour origine un compresseur lubrifié, génère des condensats nocifs pour l’environnement. Ces condensats ne peuvent être éliminés sans traitement préalable car ils contiennent des particules d’huile non biodégradables qui peuvent polluer la flore et la faune. Des concentrations d’huile jusqu’à 10000 mg/l ne sont pas exceptionnelles.

Que dit la loi ?

Les condensats d'air comprimé sont concernés par 3 textes principaux :
- La loi sur l'eau du 3 janvier 1992.
- Le décret du 29 mars 1993.
- L'arrêté du 1 mars 1993.

Quelles valeurs de rejet ?

La teneur en hydrocarbures totaux est limitée à 10 mg/litre pour les installations classées dès que le rejet total du site dépasse 100 grammes par jour. Pour les autres installations, la valeur est de 20 mg/litre. Ces valeurs peuvent être ajustées à la baisse par différents organismes officiels selon le lieu d'implantation de l'entreprise. (DDASS, agence de bassin, mairies, etc...)

Nos épurateurs vous garantissent une conformité totale.

Les séparateurs PURO ELITE garantissent une valeur maximale de 10 mg d'huile par litre de condensats. Ils acceptent tous les types de lubrifiants pour compresseur (y compris synthétiques et polyglycols.) en provenance de tous les types de purgeurs de condensats.

En savoir plus
  • Plus d'informations
    Le premier séparateur jetable L’épurateur de condensats PURO NANO est spécialement destiné aux petites installations (compresseurs de 15 cv ou 120 m3/h maximum). Il offre une efficacité de séparation remarquable. Les différents médias filtrants encapsulés dans le carter en ABS pemettent de garantir une teneur résiduelle en huile de moins de 10 ppm dans...
    Voir la fiche produit
  • Plus d'informations
    Spécial pour petites installations Protéger l'environnement, respecter la législation.Les condensats d'air comprimé huileux sont des déchets industriels dangereux et la législation interdit leur rejet sans traitement préalable.La gamme des séparateurs PURO est conçue pour épurer les condensats et rejeter une eau épurée contenant un maximum de 10 ppm...
    Voir la fiche produit
  • Plus d'informations
    Compatibles tous lubrifiants Protéger l'environnement, respecter la législation.Les condensats d'air comprimé huileux sont des déchets industriels dangereux et la législation interdit leur rejet sans traitement.Les séparateurs PURO ELITE sont conçus pour épurer les condensats et rejeter une eau épurée contenant un maximum de 10 ppm d'huile...
    Voir la fiche produit

Documentation technique air comprimé et fluides industriels

Spécialiste du traitement de l'air comprimé et des fluides industriels, PARTENAIR est un expert unique en la matière. Nous partageons avec vous ce savoir accumulé : nouveautés produits, explications techniques, vidéos de nos experts, tutoriels ou formations, cet espace est une mine d'or pour comprendre, rester à la page, s'informer sur le traitement de l'air comprimé, de l'air respirable, de la production d'azote ou encore des filtrations des circuits vide et d'air comprimé. Voir toute la documentation

Foire aux questions

Oui. Le rejet de condensat à l'égout ne peut se faire sans traitement préalable. Le rejet d'hydrocarbures (dont les huiles de compresseur présentes dans les condensats d'air comprimé provenant de compresseurs lubrifiés) est règlementé par le code de l'environnement (Art. R211-60) et l'arrêté du 2 février 1998 (Art. 32) L'installation d'un épurateur de condensats – ou séparateur huile/eau – est donc indispensable pour le respect de la législation.