Froid et... sécheurs : Dernier volet

Dans ce dernier volet consacré aux sécheurs par réfrigération, nous allons voir comment contrôler , de manière plus précise, le fonctionnement du groupe frigorifique..

Les manomètres frigorifiques.

Les manomètres frigorifiques - PARTENAIRCe sont LES accessoires indispensables à tout technicien de maintenance pour contrôler et diagnostiquer le fonctionnement des sécheurs par réfrigération. Nous avons vu lors des précédents numéros qu’il existe une relation entre pression et température pour les gaz réfrigérants. Les organes frigorifiques (vannes, pressostats, sécurités..) fonctionnent ou répondent à une pression de gaz donnée.

Dès lors un diagnostic précis ne peut être posé que si l’on connait la pression du gaz régnant dans le circuit.

Ces manomètres se connectent via les prises ”schrader” du circuit. Afin d’éviter la perte du gaz contenu dans le flexible à chaque manipulation, les embouts seront avantageusement munis de clapets anti-retour. (Photo 2)

Le manomètre BP (bleu) va nous renseigner sur le bon fonctionnement de la régulation. En effet, sur les sécheurs ACT, la pression à l’aspiration est régulée de manière stable à 5,2 bars par la vanne proportionnelle (ce qui correspond à une température de +0,5°C) Cette pression sera lue sur l’échelle correspondante du manomètre (en vert pour le R 404A - Photo 3)

Le manomètre H.P. (rouge) permet de contrôler plusieurs organes :

- Le pressostat de ventilateur, en vérifiant la mise en fonction et Manometre Basse Pression - PARTENAIRl’arrêt du ventilateur aux pressions indiquées sur le manuel technique.

- Le taux de charge du sécheur. En effet, si la haute pression reste en permanence au dessus des valeurs définies, le circuit est en surcharge et il faudra en trouver la cause (Températures excessives, débit trop important...)

- Le bon fonctionnement du pressostat de sécurité. En stoppant volontairement le ventilateur, le circuit monte en pression et doit être stoppé à la valeur définie par le constructeur.

Contrôle simple

Température = pression, nous l’avons vu. Comment savoir si un sécheur possède toujours sa charge de gaz ? Après un arrêt prolongé, idéalement au matin avant la remise en service du sécheur, connecter le manomètre BP sur le circuit et contrôler la température/pression. Cette dernière doit être sensiblement égale à la température ambiante du local. Dès lors on peut admettre que la charge est correcte et vérifier ensuite le bon fonctionnement et les valeurs précédemment décrites.

Si la température n’est pas en adéquation, il y a une anomalie . Une pression trop basse ou nulle révèle une fuite de gaz. Une pression trop haute, une surcharge ou une fuite dans l’évaporateur (présence d’air comprimé dans le circuit gaz) .

Echelle de pression - PARTENAIRVous pouvez vous procurer ces manomètres avec leurs accessoires auprès des revendeurs de matériels frigorifiques. Sans vous transformer d’un coup de baguette magique en frigoristes professionnels, ils renforceront toutefois votre qualité de professionnel chez vos clients et permettront à nos services techniques d’affiner plus précisément les diagnostics et les actions correctives à mener.

N.B. : La liste des contrôles ci-dessus n’est bien évidemment pas exhaustive et ce bulletin ne peut se substituer à un cours technique complet sur le sujet.

N’hésitez pas à nous adresser vos remarques ou questions à notre service technique.

Alumine : disponible aussi en sac de 22,7 kgs.

Capture d’écran 2016-08-24 à 10.42.38Nous vous rappelons que l’alumine activée ALUGEL 3/16 est disponible en sacs étanches de 22,7 kgs (cette mesure, inhabituelle pour nous, correspond en fait à la mesure américaine de 50 Lbs traduite en kilos.) Ce conditionnement procure l’avantage d’être manipulé plus facilement et ne génère pas d’emballages encombrants à recycler. Pensez-y !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer