Réfrigérants finaux d'air comprimé

La chaleur de l'air comprimé est un polluant trop souvent négligé. Les réfrigérants finaux permettent de traiter cette anomalie et de produire un air comprimé conforme à vos besoins industriels ou médicaux.

L'air comprimé à bonne température !

Refroidir l'air comprimé

Refroidir l'air comprimé, à une température aussi voisine que possible de la température ambiante, permet de condenser, avant entrée dans le réservoir et le sécheur, une grande partie de la vapeur d'eau contenue dans l'air.

Le refroidissement par air pulsé

L'air comprimé circule à l'...

L'air comprimé à bonne température !

Refroidir l'air comprimé

Refroidir l'air comprimé, à une température aussi voisine que possible de la température ambiante, permet de condenser, avant entrée dans le réservoir et le sécheur, une grande partie de la vapeur d'eau contenue dans l'air.

Le refroidissement par air pulsé

L'air comprimé circule à l'intérieur de faisceaux horizontaux de tubes en cuivre, la surface extérieure des tubes est augmentée par des ailettes en aluminium. L'air comprimé est refroidi à une température supérieure de 10°C à la température ambiante.

Le refroidissement par circulation d'eau

Si l'on dispose d'un circuit d'eau de refroidissement, le réfrigérant final à eau peut offrir des performances supérieures. L'air comprimé chaud sortant du compresseur pénètre dans un faisceau tubulaire en cuivre disposé dans un tube en acier dans lequel l'eau circule à contre-courant et perpendiculairement aux tubes grâce à une série de chicanes fixées à l'intérieur du corps de l'appareil

Teneur en vapeur d'eau et température

La teneur maximale en vapeur d'eau contenue dans l'air est liée à la température et est indépendante de la pression (voir la table des points de rosée). Elle correspond à une humidité relative de 100% à une température donnée. Un rapide coup d'œil, permet de constater que les teneurs augmentent de manière exponentielle.  On comprend mieux dès lors la nécessité de refroidir l'air comprimé afin d'éviter l'installation de sécheurs surdimensionnés.

En savoir plus
  • Plus d'informations
    Simplicité et efficacité Les réfrigérants série AFR sont conçus pour abaisser la température de l'air comprimé à des valeurs acceptables pour les matériels d'épuration (Filtres, sécheurs...) Une faible température de l'air comprimé permet de ne pas surdimensionner les sécheurs et d'accroitre l'efficacité des filtres déshuileurs. La série AFR procure une...
    Voir la fiche produit
  • Plus d'informations
    Pour une température maîtrisée Les réfrigérants finaux par circulation d'eau série A offrent une efficacité et un rendement remarquables pour un encombrement minimal. Le refroidissement par eau permet, lorsque l'utilisateur dispose d'un réseau d'eau de refroidissement adéquat, de conserver des températures d'air comprimé maîtrisées tout au long de l'année...
    Voir la fiche produit

Documentation technique air comprimé et fluides industriels

Spécialiste du traitement de l'air comprimé et des fluides industriels, PARTENAIR est un expert unique en la matière. Nous partageons avec vous ce savoir accumulé : nouveautés produits, explications techniques, vidéos de nos experts, tutoriels ou formations, cet espace est une mine d'or pour comprendre, rester à la page, s'informer sur le traitement de l'air comprimé, de l'air respirable, de la production d'azote ou encore des filtrations des circuits vide et d'air comprimé. Voir toute la documentation

Foire aux questions

Le refroidissement de l'air comprimé, à une température aussi voisine que possible de la température ambiante, permet de condenser, avant entrée dans le réservoir et le sécheur, une grande partie de la vapeur d'eau contenue dans l'air comprimé. Cette condensation est séparée par le séparateur qui suit le réfrigérant et dans lequel des brusques changements de direction et de vitesse de circulation du flux d'air projettent les gouttelettes sur la paroi. Elles s'écoulent ainsi vers la partie basse du séparateur ou elles sont éliminées du réseau par le système de purge. Une température basse permet d'éviter de surdimensionner les sécheurs d'air.